Actualité

Recherche Covideuil

Livia Sani, psychologue clinicienne et chercheuse à l'Université de Strasbourg et Marie-Frédérique Bacqué, psychologue clinicienne et professeure à l’université de Strasbourg mènent une étude sur les conséquences du deuil et des restrictions funéraires en période de pandémie.

La perte d'un être cher est souvent un événement traumatisant et douloureux. Cette étude, réalisée avec le laboratoire de recherche SuLiSom, recherche les effets de la COVID et des diverses restrictions qu’elle a entraînées sur la perte et le deuil.
La pandémie a changé nos vies et il semble important d’en évaluer les conséquences.
Pour cette raison, elles demandent à celles et ceux qui ont perdu un être cher à partir de mars 2020, à cause de la COVID-19 ou pour d'autres raisons, de participer à leur recherche.
Votre participation sera précieuse, car elle permettra d’aider les personnes qui, aujourd’hui, se trouvent dans la même situation.

L'étude comprend un questionnaire d’une centaine de questions qui vous sera proposé lors d'un premier entretien puis, six mois après, et enfin un an après pour un total de trois rendez-vous. Remplir le questionnaire prend en moyenne 40 minutes.
Le questionnaire vous sera présenté par un psychologue chercheur. Il ou elle pourra rester avec vous pendant la passation. Et si vous l’acceptez, il aura également un entretien avec vous. Enfin, si vous êtes embarrassé ou attristé par une question ou le questionnaire, vous pourrez, si vous le souhaitez, vous exprimer encore avec un psychologue clinicien qui vous téléphonera ou aura avec vous un entretien en visioconférence. Le tout sera évidemment gratuit, avec l’accord du comité d’éthique de la recherche de l’université de Strasbourg et sous la responsabilité de la Professeure Marie-Frédérique Bacqué.

Elles  sont situées à Strasbourg, mais pour des raisons logistiques et surtout en raison des restrictions sanitaires elles pourront organiser des entretiens en ligne (via Skype, WhatsApp, Zoom, etc.), selon vos préférences et vos horaires.
Toutes les informations que vous leur donnerez seront strictement confidentielles et protégées selon le comité d’éthique de la recherche de l’université de Strasbourg.
 
Pour participer à l’étude, contactez les par mail aux adresses suivantes :   lsani@unistra.fr  ou  bacque@unistra.fr

Haut de page