Actualité

Actualité

Dialogue & Solidarité : 20 ans au service des personnes endeuillées

Accueil, soutien et écoute : ces piliers de l’action menée par Dialogue & Solidarité n’ont pas changé depuis la création de l’association. Son champ d’intervention s’est en revanche élargi, avec l’expansion des espaces sur le territoire et le développement de partenariats.

Pour les personnes touchées par le veuvage, les premières semaines sont généralement marquées par la présence de l’entourage familial et amical. Une période de soutien essentielle, mais de courte durée, laissant ensuite les veuves et veufs seuls pour affronter la perte et débuter le travail de deuil. Les accompagner, pour répondre à leurs besoins : c’est précisément l’objectif de Dialogue & Solidarité.

"L’OCIRP a souhaité s’engager auprès des personnes endeuillées, au-delà de la rente versée aux veuves et veufs" selon Bernard Devy, président de l’association. Le veuvage peut en effet provoquer une perte de repères, des difficultés personnelles et professionnelles.

Membres actifs de Dialogue & Solidarité

Les groupes de protection sociale : AG2R LA MONDIALE, AGRICA, APICIL, HUMANIS, KLESIA, MALAKOFF MEDERIC

vidéo

Dialogue & Solidarité

Transcription textuelle du film des 20 ans de Dialogue & Solidarité.

Voix off tout le long du film :

L’OCIRP est né d’une nécessité, celle de compenser les faibles taux de couverture garantis par les régimes légaux de protection social en cas de décès, et d’accompagner les familles par une action sociale spécifique. Dès lors, notre action se fonde sur les valeurs de solidarité, d’humanisme, d’engagement et d’innovation.

Pour accompagner les familles frappées par l’épreuve du deuil, l’OCIRP décide au début des années 90 de soutenir l’action de Dialogue et Partage, dont l’activité repose sur l’organisation de groupes de paroles pour les personnes endeuillées par le veuvage.
En 1997, sous l’impulsion de l’OCIRP, Dialogue et Partage devient Dialogue & Solidarité. La première action sera la création d’une antenne spécialisée pour libérer la parole des veufs et des veuves et les aider à se reconstruire. Un soutien moral qui passe par des entretiens menés par des psychologues et des bénévoles, mais aussi par une ligne d’écoute téléphonique dédiée.

Cette première action souligne dès lors ce qui accompagnera les valeurs de Dialogue & Solidarité jusqu’à aujourd’hui : écoute, soutien, partage et accompagnement.

Dès 2002, Dialogue & Solidarité poursuit son développement en créant des lieux d’accueil dans toute la France avec les membres de l’Union OCIRP. Deux ans plus tard, l’OCIRP fonde l’association. Les actions se multiplient afin de prévenir les risques de solitude et d’isolement face au décès d’un être proche, et d’y apporter des solutions. Trois ans plus tard, le site dialogueetsolidarité.asso.fr est lancé.
Dialogue et Solidarité prend de plus en plus d’ampleur en menant notamment des actions mutualisées avec d’autres acteurs de la prévoyance. En 2009, l’OCIRP organise la sortie de l’ouvrage collectif «  Faut-il faire son deuil  ?  », recueil de réflexions autour du veuvage. En 2013, les antennes Dialogue & Solidarité deviennent «  Espaces Dialogue & Solidarité  ». Deux ans plus tard, une convention-cadre de partenariat est signée entre les Fédérations Agirc-Arrco et l’OCIRP au titre de l’action menée au sein des centres de prévention «  Bien vieillir  ».

En 2017, Dialogue et Solidarité fait peau neuve pour les 50 ans de l’OCIRP. En 20 ans, Dialogue & Solidarité a su tisser un maillage régional fort, en s’appuyant sur des équipes de professionnels et de bénévoles toujours plus actifs, en préservant le respect et la dignité des personnes endeuillées et en leur apportant réconfort, soutien psychologique et maintien du lien social.

Tout au long de ces 20 ans, Dialogue & solidarité a pu se renforcer et se développer grâce au soutien de l’OCIRP, toujours plus engagé au service de la protection social des familles.

Fin de la vidéo

Partager cet article
Haut de page