Actu

Vu sur le web

Et puis un jour, une étincelle...

Source : www.lesoleil.com - Le 25 novembre 2019

CHRONIQUE. «Il n’y avait absolument rien ni personne qui aurait pu m’empêcher de passer à l’acte, il n’y avait plus rien de suffisant pour faire contrepoids à la douleur, même pas mes enfants.»

Commentaire OCIRP :

"Elle est allée chercher de l’aide, in extremis. «J’ai choisi de vivre.»

Le «je» est important.

Hélène* est professionnelle dans le milieu de la santé, elle a même déjà travaillé en santé mentale, elle s’est vue aller au début, quand elle n’arrivait plus à sortir de l’eau, quand elle composait tant bien que mal avec le manque de sommeil, quand tout était noir autour et que tout était triste en dedans..."

Partager cette actualité
Haut de page