Actu

Vu sur le web

Elles vivent en colocation avec leur mère

Source : cheekmagazine.fr - Le 14 mars 2019

Elles ont entre 20 et 30 ans, ont été élevées par leur mère et vivent toujours chez elle. Enquête sur les colocs mères-filles, entre bulle de soutien et boule de stress.

Commentaire OCIRP :

"Derrière ces coloc’ familiales, il y a une réalité économique. Selon l’Observatoire des inégalités, une famille monoparentale sur cinq est pauvre et 80% d’entre elles sont composées de mères seules. Quand on élève seule son enfant, on a souvent moins le temps de socialiser, faire des heures supplémentaires à son travail, ou de chercher de meilleures opportunités. “Ma mère m’a élevée toute seule. Elle s’est toujours sacrifiée”, témoigne Sarah, 24 ans, en colocation avec sa mère à Boulogne. Elle aussi a grandi près de Paris, avec sa mère comme “double parent”. Aujourd’hui, elle se sent à la fois reconnaissante et coupable. “Je n’aime pas imaginer que je vais la décevoir. Je ne veux pas lui laisser penser que je l’abandonne. J’ai envie d’être un soutien, confie-t-elle. “Dans les familles monoparentales, il peut y avoir un sentiment de loyauté très fort”, explique la thérapeute familiale Violaine Godard, membre du groupe de recherche familial du Centre d’Etudes Cliniques des Communications Familiales (CECCOF)..."

Partager cette actualité
Haut de page