Actu

Vu sur le web

Deuil périnatal : "Une fois le drame passé, les parents restent avec le vide, l’absence, seuls"

Source : madame.lefigaro.fr - Le 12 janvier 2021

Interview.- Psychologue clinicienne à la maternité de l'hôpital Antoine Béclère à Clamart, Justine Perotin explore la singularité du deuil périnatal et ses méandres, mis en lumière dans le film Pieces of a Woman, de Kornél Mundruczó et diffusé sur Netflix.

Commentaire OCIRP :

"Depuis le 7 janvier, la plateforme Netflix porte sur petit écran une souffrance indicible, celle du décès d'un bébé. Pieces of a Woman, du réalisateur hongrois Kornél Mundruczó, raconte l'histoire et les blessures d'un couple dont le nouveau-né meurt quelques minutes après être venu au monde lors d'un accouchement à domicile. Le film, en partie inspiré du vécu du réalisateur, lève ainsi le voile sur le tabou du deuil périnatal, ou le décès d'un fœtus durant la grossesse, d'un nouveau-né au moment de la naissance ou d'un bébé au cours de sa première année de vie.

En France chaque année, on dénombre 7 décès pour 1000 naissances. Depuis cinq ans, Justine Perotin, psychologue clinicienne à la maternité de l'Hôpital Antoine-Béclère (Clamart), s'occupe de toutes les femmes enceintes qui auraient besoin d'une prise en charge psychologique, et principalement des couples endeuillés. Elle nous explique la singularité de ce deuil, ses méandres, et l'urgence à former les professionnels pour accompagner au mieux les familles..."

Partager cette actualité
Haut de page