Actu

Vu sur le web

Revivre après la perte de l’être aimé

Source : mobile.lemonde.fr - Le 2 mai 2017

Le sexe après le décès d’un conjoint reste mal vu. Il n’y a pas de « bons » veufs ou veuves, explique Maïa Mazaurette, chroniqueuse pour « Le Monde ».

Commentaire OCIRP :

"Chaque personne réagit différemment au deuil : certains perdront tout contact avec leur libido, d’autres, au contraire, réagiront à la soudaineté de la mort par une déferlante d’envie de vivre – par une pulsion dont la brutalité renverse les attentes sociales."

Partager cette actualité
Haut de page