Actu

Vu sur le web

Ces objets qui restent après le départ d'un proche

Source : www.lavie.fr - Le 13 juin 2017

Nous sommes tous un jour amenés à vider l’habitation d’un proche...

Commentaire OCIRP :

« À son décès, quand je me suis retrouvée seule, c’est le plus rapidement possible que j’ai trié tous ses vêtements et ses affaires personnelles. Les habits sont partis à l’organisation de redistribution du canton. » « Surtout, ne rien garder, s’était-elle dit, ce serait trop dur. » Elle a distribué aux enfants et aux petits-enfants des souvenirs de leur papy : vélo, appareil photo, fauteuil, collection d’euros, de timbres… « Au bout de deux ans de veuvage et de vie solitaire dans ma maison, j’ai craqué et me suis retrouvée à l’hôpital deux semaines. » Pour rester fidèle à leur choix de « ne pas être à la charge de leurs enfants », elle a choisi d’entrer en maison de retraite. « J’ai retrouvé mon autonomie. Depuis deux ans, j’y coule des jours heureux. Sans doute ma nature m’y a aidée : j’ai toujours flanché quand j’avais trop ! ».

Partager cette actualité
Haut de page